Réflexions au salon

Me voilà de retour avec mon iPad Pro 12”9 et son clavier Brydge. C’est une forme très minimaliste en fait de machine écrire. Un écran et un clavier et la frappe au kilomètre. Il me faut retrouver le bon espacement invisibles des touches pour éviter de faire trop de fautes de frappe à l’aveugle. Et ça marche.

Depuis le début du Covid-19, mes iPads sont très largement passés au second plan. Dans mon écosystème numérique, mon MacBook Air ou mon MacBook 12” associé à mon iPhone 8 font la paire. C’est une des surprises du chef de cette période.

Les aspects nomades sont très largement passés au second plan avec le confinement. A cela s’ajoute les contraintes de la productivité dans mon cadre professionnel. Le besoin d’outils spécifiquement multitâches redonne ses lettres de noblesse aux ordinateurs de bureau ou portable.

Je recours également plus à mon ordinateur de bureau et à son grand écran dans le cadre de mes activités quotidiennes. C’est plus reposant et géra le notamment dans le cadre des visioconférences.

Concernant le côté bloc-notes de l’iPad, je recoure aussi et plutôt au papier le cas échéant. Ne serait-ce que pour échapper quelque peu au temps de présence devant écran.

Tout concourt donc pour rétrécir le champ d’utilisation de l’iPad et de mon intérêt à y recourir.


You'll only receive email when Roadbook Café | Roadbook Coffee Bar publishes a new post

More from Roadbook Café | Roadbook Coffee Bar