Le bracelet électronique, nouvel outil de la surveillance de masse ?

Pour les populations dites "deconnectées" un bracelet életronique est envisagé dans le cadre du développement de l'application StopCovid. Présenté comme un outil de traçage sanitaire, cette option constitue un pas en avant important vers la surveillance de masse.

Le gouvernement travaille depuis quelques temps à la mise en place d’une application appelée StopCovid à télécharger sur Smartphone, dont le but affiché est de suivre l‘évolution du Covid-19 après le déconfinement. Elle permettra ainsi de connaître les personnes susceptibles d’avoir été contaminées par une personne porteuse du virus.

Mais tout le monde ne dispose pas d’un Smartphone sur lequel l’application pourrait être téléchargée. Le secrétaire d’Etat chargé du numérique, Cédric O, a donc affirmé dans un billet publié sur Medium qu’une « partie de l’équipe est dédiée à essayer de trouver une autre solution — par exemple, un boitier ou un bracelet qui permettrait de se passer des téléphones » et ainsi faire en sorte qu’aucune tranche de la population ne puisse être exclue de ce dispositif de traçage.

S’agissant du projet StopCovid, l’équipe projet intègre depuis le début des spécialistes de l’accessibilité (personnes en situation de handicap ou peu habituées aux outils numériques). Pour ceux ne possédant pas de smartphone, une partie de l’équipe est dédié à essayer de trouver une autre solution — par exemple, un boitier ou un bracelet qui permettraient de se passer des téléphones. La faisabilité d’un tel dispositif reste toutefois très incertaine et nécessitera a minima des semaines supplémentaires de développement.

Sources


You'll only receive email when anonyx publishes a new post

More from anonyx