Suisse: mortalité annuelle proche de zéro

La Suisse connaît une mortalité relative depuis la semaine 17. Le taux de mortalité annuel cumulé devrait atteindre zéro d'ici la fin de juillet, ce qui est inférieur à la plupart des vagues de grippe au cours des dix dernières années (voir le graphique ci-dessous).

La mortalité globale relativement faible est due à l'hiver grippal léger et à l'âge médian très élevé des décès par corona, qui à 84 ans est supérieur à l'espérance de vie en Suisse. 50% à 75% des décès sont survenus dans des maisons de soins infirmiers.

Le verrouillage suisse n'est intervenu - comme dans la plupart des pays - qu'après la vague d'infections de la mi-mars et n'a donc pas été efficace d'un point de vue épidémiologique ou - en raison de l'offre médicale générale - voire contre-productif.

Au cours des dernières semaines, l'activité des tests dans la population générale à faible risque a considérablement augmenté et le nombre de tests positifs a légèrement augmenté. Le taux positif est toujours inférieur à 1% et se situe donc dans la plage du taux de faux positifs PCR.

Dans la Suède, pays analogue nordique, qui a connu la pandémie de la couronne sans verrouillage et sans masque, le taux de mortalité global cumulé est actuellement de 3,6% inférieur à la moyenne à long terme ajustée en fonction de la population et de l'ordre d'une vague de grippe moyenne.

Suisse: mortalité globale cumulée par rapport à la valeur attendue, 2010 à 2020 (OFS).

Graphique: https://anonfiles.com/V5i5F8Eeo9/schweiz-todesfaelle-2010-2020_woche_25_png

Sources


You'll only receive email when anonyx publishes a new post

More from anonyx