Des milliers de personnes se rassemblent au centre-ville de Montréal pour protester contre les règles québécoises sur les masques

Large éventail de motivations et d'idéologies présentes; peu portaient des masques

Des milliers de manifestants ont défilé samedi dans le centre-ville de Montréal pour protester contre les règlements obligatoires du gouvernement du Québec sur les masques.

Les manifestants - dont la grande majorité ne portaient pas de masques - portaient des pancartes et portaient des t-shirts indiquant une variété de motivations et d'idéologies en opposition aux masques.

Certains ont réclamé la liberté, certains ont critiqué le gouvernement de la Coalition Avenir Québec, le premier ministre François Legault ou le directeur de la santé publique, le Dr Horacio Arruda, et d'autres ont adopté diverses théories sur le COVID-19 et la politique américaine.

«Je trouve cela illogique», a dit Nathalie Warren, qui a voyagé de Saint-Jean-sur-Richelieu, au Québec. pour la protestation.

«Disons que nous allons dans un restaurant», dit-elle. «Nous entrons avec un masque, parce que, quoi, COVID est là? Ensuite, nous nous asseyons et nous pouvons enlever les masques parce que, quoi, le COVID est parti?

En vertu de la réglementation gouvernementale, les masques sont obligatoires dans les restaurants lorsque les clients se déplacent, car il est plus difficile de maintenir une distance physique des autres dans ces cas, ont déclaré les autorités sanitaires provinciales. Lorsqu'un client est assis, il peut retirer son masque tant qu'il se trouve à une distance de deux mètres des autres.

«Nous voulons notre liberté. Nous voulons le droit de dire oui à un vaccin. Nous voulons le droit de décider. C'est notre vie, c'est notre corps, c'est à nous», a déclaré Warren.

«Je ne suis pas d'accord pour que les enfants aillent à l'école avec des masques et des distances physiques», a déclaré Irène Sarmiento. "Cela n'a aucun sens. Les enfants ne sont pas à blâmer. La population est maltraitée."

Jusqu'à présent, le gouvernement du Québec n'a pas rendu les masques obligatoires pour les élèves qui retournent à l'école.

[..]

Sources


You'll only receive email when anonyx publishes a new post

More from anonyx