Cette technologie aurait repéré la puce chinoise secrète en quelques secondes

Les ingénieurs de l'Université de Floride utilisent les rayons X, l'imagerie optique et l'IA pour repérer les puces d'espionnage dans les systèmes informatiques

Selon Bloomberg Businessweek, des espions en Chine ont réussi à insérer des puces dans des systèmes informatiques qui permettraient un contrôle externe de ces systèmes. Des serveurs spécialisés achetés par Amazon, Apple et d'autres vers 2015 et fabriqués en Chine par Super Micro, basé à San Jose, auraient été en cause, de même que des systèmes conçus pour l'armée américaine.

Amazon, Apple, le gouvernement chinois et Super Micro nient que l'incident se soit produit. Et certains experts ont du mal à croire qu'une entreprise de premier plan comme Apple aurait pu initialement manquer quelque chose comme ça dans leur processus d'assurance qualité. Cependant, d’autres experts sont convaincus par les reportages de Bloomberg et par la nature de l’attaque. L'un d'eux est Mark M. Tehranipoor, directeur du Florida Institute for Cybersecurity Research (FICS). En fait, c'est exactement le genre d'attaque que son institut a développé la technologie pour détecter et contrer.

[..]

Sources


You'll only receive email when anonyx publishes a new post

More from anonyx