Bilan de la saison 2020

✅ Mes objectifs en 2020

Lorsque j'avais fait du bénévolat dans un jardin associatif, la qualité du sol avait déjà été améliorée les années précédentes, et j'avais dans l'ensemble suivi les plans de quelqu'un d'autre, en bénéficiant du matériel déjà présent et d'un certain budget.

Cette année, d'un côté j'avais enfin mon jardin, sur un bout de terrain dont j'étais propriétaire, d'un autre il y avait tout à faire au niveau fertilité du sol, matériel à acquérir et direction à prendre. Après avoir regardé des heures de vidéo sur la permaculture et lu plusieurs livres sur le sujet, j'avais besoin de juste essayer de faire pousser des trucs et d'apprendre des mes erreurs. Le but était de partir plutôt petit (pas trop de plantes, juste pendant le printemps et l'été), et de voir ce qu'il se passait.

🌱 En général

Le printemps 2020 a été marqué par le confinement suite au COVID-19, ce qui voulait dire que pendant les premières semaines les jardineries étaient fermées. Je pensais pouvoir me procurer des outils et des graines, dont j'avais vraiment besoin (une fourche-bêche notamment) mais en fait j'ai vraiment manqué de matériel et de choses à semer, même si j'ai pu me procurer quelques graines et plants lorsque ceux-ci ont été classés en biens de première nécessité.

Dans l'ensemble j'ai vraiment été trop timide au niveau amendement en début de saison, et en fertilisation par la suite. Mes plants ont poussé, mais comparés à ceux qu'on peut trouver dans des terres plus fertiles, ils sont restés assez petits je trouve. J'aurais dû davantage décompacter la terre là où j'ai semé des fleurs, en plus de rajouter du compost à cet endroit. Dans l'ensemble j'étais sans doute trop en mode "la permaculture, ça pousse tout seul !" (non).

La saison a aussi été très chaude et sèche, pendant le printemps comme l'été. Au début ça allait, mais sur la fin j'avais plus l'impression d'essayer de maintenir mes plants en vie que de les faire réellement pousser, ce qui était déprimant. Les mois qui viennent je vais clairement surveiller les annonces sur le Bon Coin et regarder les prix en jardineries pour investir dans le PAILLAGE en vue de la saison prochaine.

🍓 Buissons et petits fruits

Dans l'ensemble les plants reçus racines nues l'automne dernier se sont bien implantés et ont produit des tiges et des feuilles, mais je pense que j'aurais vraiment dû mettre du compost dans le trou de plantation pour améliorer la structure du sol (assez argileux), et au niveau du sol pour aider à la pousse tout au long de la saison.

  • Les groseilliers à maquereaux ont donné des tiges et des feuilles mais aucun fruit !
  • Les framboisiers ont bien poussé, à part un qui est mort rapidement en début de saison, et où je me rends compte que je m'y suis pris trop tard pour le bouturage - je rachèterai peut-être un plant dans quelques semaine pour le mettre à la place du précédent. J'ai eu plusieurs framboises
  • Le rosier rugosa a également bien poussé mais s'est fait dévorer ses feuilles sur la dernière partie de la saison, il faut que je voie comment repousser ces attaques.
  • Le millepertuis a poussé mais je trouve qu'il a un peu mauvaise mine. Comme tous ces buissons sont au pied de haies leur faisant potentiellement pas mal de concurrence au niveau des racines, je pense qu'il lui faudrait aussi plus de paillage et d'amendement.
  • J'ai planté mes fraisiers près du composteur, en me demandant si je n'avais pas commis une énorme erreur car cela les laissait à l'ombre pendant une bonne partie de la matinée. Etant donné l'été très chaud et sec qu'on a eu (situation qui est amenée à se répéter), je pense que c'était finalement une bonne idée, cela leur a éviter de cramer sur place.

🌿 Aromatiques

Suivant les plantes, certaines ont plus ou moins bien supporté la chaleur de l'été, et je les ai plantées trop serrées je pense. Je ne replanterai pas à la place des annuelles qui décéderont cet hiver !

  • La sauge ananas que j'avais mise en terre en pensant qu'elle se plairait mieux qu'en pot a vraiment souffert de la chaleur et est décédée. Dommage, j'aimais bien sentir son parfum et regarder ses jolies fleurs rouges.
  • La sauge officinale s'en est par contre bien sortie ! J'espère qu'elle va grossir l'année prochaine (note à moi-même : essayer plus de recettes qui font intervenir la sauge).
  • Le romarin n'est pas mort mais ne s'est pas étendu, je pense couper la petite lavande à côté de lui pour lui faire plus de place (j'ai déjà bien assez de lavandes avec les plants gigantesques à côté de lui). J'aimerais bien qu'il pousse, car avec le thym et la menthe, c'est mon choix par défaut pour les infusions (sans oublier les recettes de sauce tomate etc.)
  • Le thym a l'air de bien se porter.
  • La menthe en pot, qui avait eu une croissance pas franchement impressionnante l'année dernière, a eu l'air d'apprécier les quelques fertilisations à l'urine cette année. La menthe en pleine terre a perdu la majorité de ses feuilles au moment de la floraison (et a peut-être morflé un peu du fait de la chaleur ?). Je viens de les rabattre à ~10 cm. Je m'en suis pas mal servi pour customiser mes infusions de maté, ces plantes ne sont pas prêtes de quitter le jardin.
  • Les verveines hollywood et officinale ont poussé, mais je me rends compte que je ne les ai pas spécialement utilisées en cuisine ou dans des tisanes, du coup je me pose un peu la question de leur présence dans le jardin.
  • Les petit et grand basilics ont poussé, mais leurs feuilles sont devenues sensiblement plus brillantes et rigides quelques jours après les voir mis en pleine terre. Comme je m'en suis pas mal servi pour customiser des pizzas ou des plats avec sauce tomate, j'en replanterai l'année prochaine, mais clairement pas en plein soleil.
  • Echec total des semis de ciboulette par contre, je ne sais pas trop pourquoi (en fait si : je n'étais pas spécialement investi dans leur croissance et j'aurais dû laisser les pots à l'intérieur).
  • L'estragon a poussé aussi mais là encore je ne m'en sers jamais, donc pas sûr de lui laisser de la place à la saison prochaine.

🍆 Potager

Je n'avais pas du tout préparé le terrain l'automne dernier ! La partie que j'avais recouverte de feuilles mortes pour désherber naturellement et protéger le sol, à côté des lavandes, a finalement accueilli les aromatiques. Et les courgettes prenaient beaucoup trop de place par rapport à celle que j'avais prévue à cet endroit. Du coup j'ai bricolé une planche de culture au dernier moment en recouvrant quelques m² de carton, avec un peu de compost pas mûr en dessous.

Je pense que les plantes potagères sont cells qui ont le plus manqué d'amendement et de fertilisation. Elles ont poussé et produit, mais elles auraient pu grossir bien davantage si je les avais mieux cultivées. J'ai quand même rajouté du fumier pendant la saison et un peu de fertilisation à l'urine, mais c'était certainement trop peu vu que j'avais choisi des plantes plutôt gourmandes (courges, melons, tomates...).

  • Les fèves ont poussé sur une partie de la planche finalement dédiée aux aromatiques. Elles ont produit, mais je pense qu'elles auraient pu pousser davantage si elles n'étaient pas aussi proches des lavandes, dont les nouvelles tiges ont pris beaucoup plus de place que prévu ! Beaucoup d'attaques de pucerons noirs sur la fin aussi (un ennemi classique apparemment).
  • Les plants de piment de Cayenne que j'avais acheté un peu sur un coup de tête ont été très productifs ! C'est dommage que je ne mange pas spécialement pimenté, du coup je n'en ai pas vraiment l'utilité.
  • Les courgettes ont eu un départ difficile. Je pensais que passer les semis de l'intérieur (où ils étaient derrière une fenêtre plein sud) à l'extérieur directement ne poserait pas de souci, mais les pauvres plants ont eu l'air de cramer au soleil. Ils ont cependant développé des feuilles visiblement plus résistantes, puis d'autres, puis des fleurs et des fruits. Difficile de savoir quand récolter les courgettes, autrement. Je savais qu'il ne fallait pas trop les laisser pousser, mais ça ne me dit pas à quel moment les récolter (surtout qu'elles grossissent vite). Le plant qui a le plus poussé a atteint sans problème le m² de surface mentionné sur le paquet de graines par contre ! J'avais globalement respecté les distances préconisées entre deux plants, mais j'ai été surpris de voir à quel point un plat de courgettes pouvait prendre de la place !
  • Le melon a un peu poussé, mais a eu les mêmes difficultés que les courgettes. J'en ai quand même récolté deux. Les barquettes que j'avais achetées pour y mettre les semis n'étaient pas adaptées, par contre, j'aurais dû prendre des petits pots un peu plus profonds.
  • Les semis de tomates ont poussé, mais je les ai laissés des semaines dans leur barquette, et une fois mis en terre bien trop tard, la plupart n'ont pas vraiment poussé. Le seul qui a semblé légèrement s'épanouir a manqué de soins par contre, car il avait beaucoup plus besoin d'eau que les plantes qui étaient là depuis plus longtemps et j'avais tendance à l'oublier régulièrement.
  • Les pommes de terre plantées un peu à l'arrache ont un peu donné ! Je réessaierai, mais avec plus de soin.
  • La roquette plantée à côté des fèves et de la lavande n'a pas dépassé le stade de la plantule : j'aurais dû semer beaucoup moins dense, éclaircir beaucoup plus rapidement et arroser beaucoup plus. Je retenterai en 2021 !

🌼 Plantes diverses

  • Les semis de fleurs ont très peu fonctionné dans l'ensemble : terre pas assez travaillée à la base, arrosages trop faibles... C'est en voyant la phacélie galérer à pousser (alors qu'elle n'avait aucun souci sur le jardin communautaire où j'avais fait du bénévolat avant) que j'ai compris à quel point ma terre n'était pas du tout de la même qualité que celle sur laquelle j'avais cultivé auparavant, et qu'il fallat que je prenne plus au sérieux le décompactage et la fertilisation.
  • L'oseille a pris la place d'un fraisier mort très rapidement et a l'air de se plaire, elle a bien poussé ces derniers jours avec toute la pluie. Je devrais essayer de l'utiliser plus souvent en cuisine, maintenant qu'elle produit beaucoup de feuilles.
  • J'ai des plantains qui ont poussé tout seuls, mais je crains qu'ils aient aussi souffert de la sécheresse.

✅ Objectifs pour la saison 2021

  • Avoir davantage d'amendement au début de la saison.
  • Avoir du paillage déjà sur place au cas où le printemps serait aussi sec que celui qu'on a eu (notamment au niveau des plantes vivaces).
  • Me renseigner davantage sur la fertilisation à l'urine et acquérir de quoi la stocker entre deux utilisations.
  • Bricoler des oyas et les enterrer pour éviter d'avoir à arroser tout le temps (et parce que les oyas neufs sont chers).
  • Tester les engrais verts (phacélie) cet automne sur d'autres planches que le paillage, pour voir la différence.
  • Continuer d'alpaguer le service qui vient tondre le gazon de la résidence pour leur demander leur tonte afin de l'étendre ou de la mêler au compost.

You'll only receive email when llaverac publishes a new post

More from llaverac