De BlackPearl à CaptainScrambler | Dix ans de Ludovia

2020 est d'ores et déjà une année très particulière, elle l'est encore plus pour moi fin août. En effet, cela fera dix ans que je me suis rendu pour la première fois à Ax-les-Thermes pour participer à Ludovia. Dix ans également d'intégration à l'équipe internationale des blogueurs. A chaque fois, je m'y suis rendu à moto. J'envisage une forme de remake de ma première descente et remontée à moto.

Curieusement, le parcours de mon premier déplacement à Ax-les-Thermes est peu documenté ou les photos sont manquantes.

Pour l'aller, une première étape m'a conduit à Alès par les petites routes quasiment exclusivement. Une deuxième étape via Lodève et Bédarieux.

Pour le retour, une remontée en trois jours en passant notamment par Dignes-les-Bains, Briançon, le Mont-Cenis, le Petit et le Grand-Saint-Bernard.

Cette année, l'idée de base est de me remettre le plus possible dans ces traces du parcours et dans une configuration moto et d'équipement comparables. Cet article se propose de vous présenter et comparer les deux équipages : celui de 2010 et celui prévu pour 2020.

Sur la route de Ludovia 2010 : BlackPearl

Je vous présente la moto et l'équipement avec lequel je me suis rendu pour la première fois à Ax-les-Thermes : ma Suzuki Gladius baptisée du nom de BlackPearl en référence à sa couleur noire et de Pirates des Caraïbes. La voici le jour du départ:

Acquise début 2010, BlackPearl était une Gladius modifiée (pot spécial, spoiler avant, boucle arrière modifiée). Je l'avais découverte à SwissMoto et mon concessionnaire en avait fait l'acquisition. Je lui avait encore adjoint une bulle et un tapis et un sac de réservoir Bagster.

C'était un roadster naked, très léger (moins de 200 kg). Le moteur était un twin bicylindre pêchu de 650cm3 et 75CV qui m'a donné la banane pendant une année. Tellement la banane que j'ai parcouru 15'000km à son guidon en une année.

Cependant, il offrait peu de possibilité d'emport de bagages, notamment en raison des modifications de la boucle arrière. La seule solution pour me rendre à Ludovia a consisté à me munir d'un sac étanche, modèle pour bateau, d'environ 50 litres que vous pouvez observer sur la photo.

Peu faite pour de longs trajets sur l'autoroute, BlackPearl explique largement les choix du parcours pour descendre à Ax-les-Thermes.

Sur la route de Ludovia 2020 : CaptainScrambler

A partir de 2013 et mes nouvelles descente à Ax-les-Thermes, mon équipage a changé de nature. En premier lieu avec une GT CaptainJack, ma BMW RT1200, puis Captain Adventure, deux motos très largement faites pour le voyage.

Bon, en 2018, j'ai choisi de reprendre le sac marin de 2010 pour une descente un peu plus "légère" au guidon de ma GS Adventure, mais la photo permet de constater quelques différences quand même :

Pour se rapprocher au plus près de la première virée de 2010, j'envisage donc de partir avec CaptainScrambler :

Acquise en 2001, CaptainScrambler a actuellement près de 86'000km au compteur. C'est un boxer (bicylindre également) de 85ch, refroidi par air. Au niveau du poids, elle fait près de 240kg tout plein fait.

Elle est un peu plus coupleuse que BlackPearl, peut-être un peu moins agile qu'elle, mais son chassis est très largement supérieur. Parmi les autres avantages, il faut signaler les poignées chauffantes et la transmission par cadran. Globalement la qualité de fabrication est supérieure.

Depuis son acquisition, elle a été largement modifiée pour la scrambleriser (et surtout l'alléger). On peut aussi la considérer aujourd'hui comme un roadster naked. Comme BlackPearl, elle n'est pas prévue, dans sa configuration, pour de longs trajets sur autoroute.

Je dois aussi trouver une solution pour un sac à poser sur la partie arrière.

A son guidon, les sensations de conduite se rapprochent largement de celles connues avec BlackPearl.

A suivre…


You'll only receive email when Roadbook Café | Roadbook Coffee Bar publishes a new post

More from Roadbook Café | Roadbook Coffee Bar