OMS - Maria Van Kerkhove - transmission du coronavirus par des personnes qui ne présentent aucun symptôme est "très rare"

08 juin - Maria Van Kerkhove, chef de l'unité des maladies émergentes et des zoonoses de l'Organisation mondiale de la santé, déclare que la transmission du coronavirus par des personnes qui ne présentent aucun symptôme est "très rare". Elle a pris la parole lundi lors d'un briefing à Genève. (Extrait)

Sous-titres:

Donc il y a quelques choses dans la question que vous venez de poser est la
nombre de cas signalés qui sont signalés comme étant asymptomatiques et
nous entendons donc d'un certain nombre de pays que X nombre X pourcentage d'entre eux sont signalé comme ne présentant aucun symptôme ou se trouvant dans sa phase pré-symptomatique
ce qui signifie qu'il est quelques jours avant qu'ils ne développent réellement des symptômes graves dans un
nombre de pays quand nous revenons en arrière et nous discutons avec eux un comment sont-ils
les cas asymptomatiques étant identifiés, beaucoup d'entre eux sont identifiés par
suivi des contacts et donc ce que nous voudrions voir et que vous avez un
cas connu, vous trouvez vos contacts, ils sont déjà en quarantaine, espérons
et certains d'entre eux sont testés, puis vous avez vous ramasser des gens qui peuvent avoir
asymptomatique ou aucun symptôme ou même des symptômes légers l'autre chose que nous trouvons
est que lorsque nous revenons en arrière et disons combien d'entre eux étaient vraiment asymptomatiques
nous découvrons que beaucoup ont une maladie très légère maladie très légère, ils ne sont pas
les symptômes de la citation entre guillemets signifient qu'ils n'ont peut-être pas encore développé de fièvre
ils peuvent ne pas avoir eu une toux importante ou ils peuvent ne pas avoir
souffle, mais certains peuvent avoir une maladie bénigne ayant dit que nous savons qu'il y
peut être des gens qui sont vraiment asymptomatiques et PCR positifs la deuxième
une partie de votre question est de savoir quelle proportion d'individus symptomatiques
transmettre de sorte que la façon dont nous regardons c'est que nous regardons ils ont besoin de ces
les individus doivent être suivis attentivement au cours de la
ils sont détectés et en regardant la transmission secondaire, nous avons un certain nombre
des rapports de pays qui font un suivi des contacts très détaillé, ils sont
suivant des cas asymptomatiques, ils suivent des contacts et ils ne sont pas
trouver une transmission secondaire sur ce qui est très rare et que pas beaucoup de cela
n'est pas publié dans la littérature des articles qui y sont publiés
est celui qui est sorti de Singapour à la recherche d'un établissement de soins de longue durée
il y a des études sur la transmission des ménages où vous suivez des individus
au fil du temps et vous regardez la proportion de ceux qui transmettent, nous sommes
regardant constamment ces données et nous essayons d'obtenir plus d'informations
des pays pour vraiment répondre à cette question, il semble toujours être rare
et l'individu asymptomatique transmet en fait ce que nous voulons vraiment
se concentrer sur notre suit les cas symptomatiques si nous avons suivi tous
des cas symptomatiques parce que nous savons qu'il s'agit d'un pathogène respiratoire, il
passe d'un individu à travers des gouttelettes infectieuses si nous avons réellement
suivi tous les cas symptomatiques manifestement retardés ces cas suivent la
contacts en quarantaine ces contacts que nous réduirions considérablement, je serais ravi de
être en mesure de donner une proportion de la quantité de transmission que nous arrêterions réellement, mais
ce serait une réduction drastique de la transmission si nous pouvions nous concentrer sur ce que je
pensons que nous ferions nous ferions très très bien en termes de suppression
transmission, mais à partir des données que nous avons, il semble encore rare qu'un
personne asymptomatique transmet en fait à un individu secondaire

Video: https://www.youtube.com/watch?v=NQTBlbx1Xjs


You'll only receive email when anonyx publishes a new post

More from anonyx