1

C’est après un réveil à l’effet de gueule de bois que je me réveille aujourd’hui. Il faut dire que la veille, j’ai succombé à une addiction qui me ronge.

Depuis maintenant 10 ans, je suis addict à la masturbation. 10 ans déjà. Je n’aurais jamais pensé que ça me fasse autant de mal. Je suis renfermé sur moi-même et mes relations avec les filles se comptent sur les doigts d’une main. J’ai honte de ce que je suis devenu. Ce qui me faisait du bien autrefois est devenu le pire des poisons.

Aujourd’hui est un nouveau départ vers la terre promise du calme et de la confiance en moi. J’arrête la masturbation.

Je viens de terminer les deux tiers de “EasyPeasyMethod”. Je ressens de la fatigue mais aussi de la peur. Néanmoins, il y a l’envie de réussir et de bien faire qui est présente.

De façon très succincte, je retiens que le PMO (Porno-Masturbation-Orgasme) est une addiction et une habitude. Il faut la comprendre comme telle. L’addiction a le côté “toujours plus” que l’habitude n’a pas. Cela reviendrait à dire que respirer ou manger sont tous deux des habitudes. Le PMO n’est pas vital loin de là.

Je retiens aussi qu’il ne faut pas voir l’arrêt de PMO comme une perte. Cela ne m’apportait rien à part un manque de confiance en moi, une fatigue chronique et une déformation de mes terminaisons nerveuses et de mon système de “récompense”.


You'll only receive email when Homme Nouveau publishes a new post

More from Homme Nouveau