J'ai eu du BRF ! :D

Le vendeur, qui s'intéresse aussi à la permaculture, m'a également proposé du fumier de cheval 🐴 vieux de quelques mois, mélangé à de la paille de lin. A 5 € le sac de 50 L, ce serait vraiment très avantageux vu que les sacs du commerce valent plutôt 20-25 €. Le fumier de cheval est également :

  • recommandé pour améliorer la structure des sols argileux, ce qui est le cas du mien : l'analyse d'un échantillon par un laboratoire l'avait classé dans les sols limono-argileux, et à l'usage je trouve que le côté argileux ressort vraiment.
  • riche en potassium et en matère organique, des carences également pointées par l'analyse du laboratoire.

Comme ce fumier ne serait a priori pas encore composté, il vaudrait mieux le répandre à l'automne, c'est-à-dire dans les semaines qui viennent. Le plan des prochaines semaines devient assez clair du coup :

  • étendre le BRF reçu aujourd'hui (note : penser à me procurer une pelle d'occasion en même temps qu'une fourche-bêche - avec juste des gants et une bêche je vais galérer je pense) et voir combien de surface il couvre : qu'est-ce qu'il me reste après en avoir étendu au pied des plantes aromatiques ?
  • commander une quantité de fumier de cheval correspondant aux besoins que j'aurai pour les surfaces restantes ;
  • récolter le plus de feuilles possibles dans les alentours lorsque les arbres les perdront, afin de faire des couches de feuilles mortes au-dessus du fumier, pour que la vie du sol le décompose bien pendant la saison froide.
  • garder quelques m² pour faire pousser des engrais verts et voir la différence.

J'ai hâte :D Trouver un vendeur de broyat était difficile, mais tomber finalement sur quelqu'un (1) de passionné aussi et (2) qui peut me procurer d'autres ressources est super motivant !


You'll only receive email when llaverac publishes a new post

More from llaverac