On étend du BRF en prévision des chaleurs de l'année prochaine

Il y a quelques jours, j'ai étendu du BRF (du bois broyé) au pied de mes lavandes, thym, romarin et buis (en retirant au passage deux petits plants de lavande aux extrémités de la bande qui n'ont jamais vraiment poussé, pour faire de la place aux autres cultures). Les sites Internet déconseillent de trop pailler au pied de ce type de plantes issues de régions sèches, mais l'année dernière j'avais répandu une bonne couche de feuilles mortes autour d'elles (en planquant des épluchures en dessous parce que je n'avais pas encore de composteur) et les plantes ont bien poussé.

De son côté, mon beau-frère qui habite du côté de Tours a des plants de sauge et de romarin devenus assez monstrueux alors qu'ils étaient entourés d'une épaisse couche de BRF frais.

Je vais rester attentif à la pousse de ces plantes, mais je crains qu'avec le réchauffement climatique, les conseils de ce style soient à prendre avec beaucoup de pincettes. En effet, cette année on a eu un printemps chaud et sec, un été très chaud et sec et la pluie n'est vraiment arrivée qu'il y a quelques semaines. Du coup j'ai un peu envie de mettre le paquet sur la protection du sol, même autour de plantes plutôt originaires du pourtour méditerranéen.


Aujourd'hui en fin de journée, j'ai aussi étendu du BRF autour des aromatiques vivaces (menthe, verveine et sauge) ainsi que la consoude juste à côté. Consoude que j'ai dû arroser quasiment 2 fois par jour cet été tellement je la retrouvais en PLS à chaque fois que je sortais dans le jardin. Peut-être que mettre une plante de marais en plein soleil n'était pas la meilleure idée qui soit ? 🤔 Je verrai l'année prochaine si je la déplace et où (l'inconvénient d'un jardin orienté plein sud c'est qu'il n'y a pas beaucoup d'endroits à mi-ombre, et juste aux pieds des haies j'ai un peu peur de la concurrence entre les racines).

J'en ai aussi mis autour des fraisiers et de l'oseille (qui a l'air de vivre sa meilleure vie depuis la fin de la période sèche, et est passée en mode "usine à feuilles"). Il faudrait que je me renseigne sur les omelettes végétaliennes pour pouvoir manger quelques unes de ces feuilles régulièrement (mais sans trop abuser à cause de l'acide oxalique qu'elles contiennent).

A la base j'avais juste mis la dose de feuilles mortes sur la planche des aromatiques (avant de les y planter) l'automne dernier et entouré mes fraisiers d'un vieux carton de déménagement avec du compost pas franchement décomposé en dessous, cette fois-ci au printemps. Ca fait plaisir de pouvoir upgrader cette protection du sol avec quelque chose d'un peu plus joli qu'un carton, et de plus durable que des feuilles mortes ! Le BRF devrait en plus empêcher la pousse des herbes sur les bordures, et je prends volontiers tout ce qui peut m'empêcher de passer du temps à désherber.

Comme je n'aurai pas assez de BRF pour couvrir tous les endroits que je souhaite protéger, il faudra quand même que j'aille à nouveau récolter des feuilles mortes dans le quartier dans quelques semaines 🍂


J'ai aussi commencé un calendrier avec une note par mois pour inscrire au fur et à mesure ce qu'il faudra faire, car sinon j'ai très peur d'oublier (comme par exemple l'ail des ours qui devait être semé en juillet et où je m'en suis souvenu en... octobre 😑). Au début du printemps prochain, je sais déjà que je devrais rabattre ma verveine citronnelle et étendre du compost à ses pieds !


You'll only receive email when llaverac publishes a new post

More from llaverac